Restaurant de l'année

×

ARVI

-

Québec

Lauréat dans la catégorie Restaurants de l'année aux Lauriers de la Gastronomie 2021 et gagnant du meilleur nouveau restaurant de l’année en 2019 du magazine enRoute d’Air Canada, ARVI est un lieu bouillonnant de créativité où les produits locaux sont mis en vedette avec panache. Lorsque le restaurant est ouvert et en service régulier, les plats saisonniers sont cuisinés devant les convives, sous les projecteurs de la cuisine, comme une délicieuse pièce de théâtre.

×

Battuto

-

Québec

Ce minuscule restaurant italien de Québec est récipiendaire de plusieurs prix d’excellence, dont meilleur nouveau restaurant de l’année 2017 du magazine enRoute d’Air Canada et lauréat dans la catégorie Restaurants de l’année aux Lauriers de la Gastronomie 2021. Exceptionnellement géré par sa petite équipe, tout est délectable, impeccable, de la carte des vins au menu et jusqu’au service - qui s’est transformé en opération pour emporter « alla maison » durant la pandémie.

×

BEBA

-

Montréal

L’Argentine est à l’honneur dans ce petit restaurant de la rue Ethel à Verdun. Le projet des frères Schor, Ariel et Pablo, qu’on a connus au Liverpool House, est avant tout une histoire de famille — le nom Beba étant un clin d’œil à leur grand-mère qui a joué un rôle déterminant dans la vie de ses petits-fils. On y retrouve un menu minimaliste inspiré des cultures espagnoles et italiennes installées en Argentine et une excellente carte des vins. Un voyage gastronomique assuré !

×

Candide

-

Montréal

En plus de cuisiner les plantes de son propre potager, le chef John Winter Russell se fait un devoir de n’utiliser que des produits locaux dans ce restaurant situé dans un ancien presbytère de Griffintown, à Montréal. Ouvert en 2015, Candide offre une cuisine de saison avec quelques dérogations rendues possibles grâce aux cannages et fermentations que l’équipe prépare en grande quantité lors de la belle saison. Le chef et son équipe se sont aussi beaucoup impliqués dans le projet des Cuisines Solidaires pour venir en aide aux plus démunis en temps de pandémie.

×

Faux Bergers

-

Baie-Saint-Paul

C’est dans la maison du Migneron de Charlevoix qu’est né, à l’été 2017, le Faux Bergers, restaurant créé par les chefs Émile Tremblay et Sylvain Dervieux et la boulangère Andréanne Guay. Venant compléter la mission du fromager et vigneron, l’endroit propose une cuisine en phase avec le magnifique décor extérieur et le troupeau de brebis qui peuple ce domaine de Baie-Saint-Paul. Un arrêt incontestable dans Charlevoix !

×

Le Clan

-

Québec

Le Clan est le nouveau restaurant de Stéphane Modat, figure émérite de la gastronomie québécoise et chef de l’année aux Lauriers de la Gastronomie 2019, et Yannick Parent. Le projet est né d’un envie de connecter ceux et celles qui pêchent, cueillent, cultivent ou élèvent les produits à ceux et celles qui les mangent. Les convives passent donc d’abord dans la cuisine avant de s’attabler pour un repas qui pousse le concept du terroir encore plus loin. Une visite au restaurant et on fait déjà partie du clan. #viveleclan comme dirait Stéphane Modat !

×

Restaurant La Légende

-

Québec

Au Restaurant La Légende, à Québec, c'est notre patrimoine culinaire qui est à l'honneur. Ne cherchez pas de produits exotiques, toutes les créations du chef Elliot Beaudoin sont concoctées avec des produits d'ici. Avec un menu qui change au fil des saisons, le chef nous invite à le suivre dans sa quête boréale et nous réserve toujours de belles surprises.

×

Mastard

-

Montréal

Ouvert en pandémie, le nouveau restaurant de Simon Mathys est devenu en peu de temps un rendez-vous gourmand de plusieurs amateur.rice.s de bonne cuisine et d’une clientèle de quartier de plus en plus fidèle. On y retrouve avec bonheur la cuisine du chef, qu’on a connu au Manitoba, élégante et minimaliste, toujours dans le souci du rayonnement des produits locaux qui sont délicieusement sublimés.

×

Monarque

-

Montréal

Le Monarque a ouvert ses portes en automne 2018, au cœur du Vieux-Montréal, après plusieurs années de préparations du duo père-fils Richard et Jérémie Bastien. Ce magnifique établissement propose aux convives deux ambiances — d’un côté un menu de type brasserie, et de l’autre la salle à manger, plus gastronomique.

×

Mui Mui

-

Montréal

Mui Mui qui signifie « petite sœur » en cantonais porte bien son nom. Ce nouveau restaurant de Parc-Extension est le projet de Minh Phat, auparavant de l’aventure de l’Orange Rouge — de son ouverture à sa fermeture en période de pandémie. Accompagné d’amis de longue date, Millie Maude Desgrange, Thierry Justin et Alexander Des Rosiers, Minh Phat propose un menu qui ne reflète pas une cuisine asiatique traditionnelle, mais plutôt une fusion de toutes les cuisines d’Asie.

Chef.fe de l'année

Présenté par LDE Grossiste en alimentation et en emballage

×

Jérémie Bastien

-

Monarque, Montréal

Jérémie Bastien a grandi dans le monde de la restauration. Après avoir fait ses études à l’École hôtelière de Laval, Jérémie s’est volatilisé. De San Francisco à Vancouver, en passant par Sydney et Melbourne, il a acquis beaucoup d’expériences à l’international. Désireux de revenir à la maison, il s’est lancé dans un projet audacieux : l’ouverture de son restaurant le Monarque. Accompagné de son père, il a construit un établissement au design unique qui propose deux ambiances — d’un côté un menu de type brasserie, et de l’autre la salle à manger, plus gastronomique.

×

Kim Côté

-

Côté Est, Kamouraska

Aventurier, chasseur et pêcheur depuis son enfance, le chef propriétaire du restaurant Côté Est à Kamouraska sait comment nous surprendre. Son menu à l’ardoise est concocté avec des produits locaux dénichés dans l’est du Québec. Pour le chef, l’importance c’est de mettre en valeur son territoire grâce à une cuisine qui sort des sentiers battus.

×

Luciano D’Orazio

-

Luciano Trattoria, Montréal

Luciano D’Orazio s’est d’abord fait connaître comme chef au restaurant Vinniza. En 2015, il lance son propre projet qu’il appelle tout simplement Luciano. Cette trattoria, considérée par les critiques comme l’un des meilleurs restaurants italiens de Montréal, propose des plats classiques de l’Italie, préparés avec des ingrédients frais. Une cuisine toute en simplicité, mais débordante de saveurs.

×

Fisun Ercan

-

Bika Ferme & Cuisine, Saint-Blaise-sur-Richelieu

Établie au Québec depuis plusieurs années, la cheffe Fisun Ercan est une grande ambassadrice de la cuisine turque, qu’on a connue au cours des dernières années à travers ses restaurants montréalais Su et BarBounya. Maintenant installée dans sa ferme bucolique à Saint-Blaise-sur-Richelieu, Fisun cuisine les produits de sa terre sur feu de bois et accueille ses convives dans la magnifique serre et salle à manger du Bika Ferme et Cuisine.

×

Junichi Ikematsu

-

Jun I, Montréal

Né à Kyoto au Japon, Junichi Ikematsu se trouvait déjà dans des cuisines à l’âge de 17 ans. Chef exécutif du Groupe Soto, Junichi profite de la fermeture en 2015 pour se lancer dans sa propre aventure: son restaurant Jun I. Formé à la tradition culinaire française plutôt qu’au kaiseki local, la cuisine du Jun I reflète son parcours culinaire inhabituel.

×

Simon Mathys

-

Mastard, Montréal

Après un passage remarqué dans les restaurants Racine et Accords, Simon Mathys atterrit dans les cuisines du Manitoba. À l’annonce de sa fermeture, le chef saute de pieds joints dans un nouveau projet, le sien. Installé dans le local de l’ancien restaurant Chez Chose, dans le quartier Rosemont, et lancé en pleine pandémie, le restaurant Mastard devient rapidement un incontournable du quartier avec ses plats à emporter, ses prix abordables et son offre de vins nature.

×

Stéphane Modat

-

Le Clan, Québec

Établi au Québec après avoir fait ses armes dans des grands étoilés Michelin d’Europe, Stéphane Modat est chef depuis plus de 20 ans. En deux décennies, ce passionné de cuisine et de chasse a su s’imposer comme l’une des figures émérites de la gastronomie québécoise. Après avoir mené les cuisines du Château Frontenac vers de nouveaux sommets, publié l’ouvrage « Cuisine de Chasse » et gagné Chef de l’année aux Lauriers de la Gastronomie 2019, on retrouve Stéphane dans les cuisines de son nouveau restaurant Le Clan, à Québec.

×

Sean Murray Smith

-

Île Flottante, Montréal

C’est d’abord comme chef et co-propriétaire du restaurant Les Deux Singes de Montarvie qu’on a découvert les talents de Sean Murray Smith. À la fermeture de ce restaurant du Mile-End le mieux côté sur TripAdvisor, Sean et sa complice Nada Abou Younes prennent possession du local adjacent, réinventent l’espace et proposent un menu recherché et encore plus exaltant. En période de pandémie, le chef se lance dans les meilleurs classiques de casse-croûte.

×

François-Emmanuel Nicol

-

Restaurant La Tanière, Québec

Chef et copropriétaire du Restaurant La Tanière, François-Emmanuel Nicol a fait ses classes dans plusieurs restaurants de Québec. Classé dans le top 10 canadien au concours Young chef San Pellegrino en 2015, récipiendaire de la bourse Grand Chef Relais et Château en 2016, il quitte le Québec pour aller explorer les cuisines à l’international : Australie, Espagne et France. En 2017, il rivalise avec les aspirant.e.s-chef.fe.s du Québec dans l’émission Les Chefs! Il devient sous-chef au restaurant Légende par la Tanière où il devient officiellement Chef en 2018.

×

John Winter Russell

-

Candide, Montréal

Ontarien d’origine, John Winter Russell s’est fait remarquer lors de son passage au restaurant Van Horne. Par la suite, il ouvre le restaurant Candide où depuis, il travaille les produits de saison et exploite la richesse du terroir québécois avec précision et raffinement. En 2015, à l'Exposition universelle de Milan, il participe à la « soupe populaire » de Massimo Bottura. Il est aussi l’un des chefs les plus impliqués dans le projet de gastronomie sociale La Tablée des Chefs.

Laurier du public

×

Bob le Chef

Chef, auteur de plusieurs livres de cuisine, chroniqueur et animateur de séries télévisées, Bob le chef est bien aimé de son public qui apprécie ses recettes simples et son côté vulgarisateur, sympathique et accessible. Toujours prêt à nous faire découvrir une nouvelle recette, il réussit à démocratiser la cuisine et à inspirer les plus novices à se lancer.

×

Soeur Angèle

Immigrée au Canada en 1955, Sœur Angèle s’est rapidement immiscée dans le cœur des Québécois.e.s. Cette religieuse, membre de l’Institut Notre-Dame-du-Bon-Conseil de Montréal, est une source d’inspiration pour beaucoup d'entre nous. Cheffe cuisinière, professeure de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec et animatrice, elle nous partage sa passion pour la cuisine, toujours avec une joie de vivre débordante.

×

Stefano Faita

Stefano Faita, chef incontournable de la scène gastronomique montréalaise, est copropriétaire de plusieurs restaurants à Montréal : Impasto, Pizzeria Gema, Chez Tousignant, Vesta. Il est, par ailleurs, un grand communicateur culinaire notamment à travers des émissions de télévision comme Kampaï ou encore Arrive en campagne mais également à travers la publication d’ouvrages (In The Kitchen et Je cuisine italien). Il a aussi lancé une vaste ligne de produits italiens disponibles en épicerie arborant son sympathique visage souriant.

×

Josée di Stasio

Avec son émission À la di Stasio, ses livres, sa vision d’une cuisine simple faite avec des produits frais, et sa curiosité pour la culture culinaire des autres, Josée di Stasio a inspiré toute une génération de Québécois aux plaisirs de la cuisine. Son style à l’italienne, épuré et centré sur des produits exceptionnels, est sa signature incontestée.

×

Normand Laprise

Acteur principal de la naissance d’une cuisine québécoise contemporaine, Normand Laprise est le chef-propriétaire des restaurants Toqué!, Brasserie T! et Beau Mont. Son respect des produits locaux ainsi que son désir de tisser des relations avec les producteurs du Québec depuis le début de sa carrière en font un des chefs les plus respectées de la province.

×

Marilou

C’est sa passion pour la cuisine et l’envie de transformer la relation des gens avec la nourriture qui poussent Marilou à se lancer dans un projet qui, au fil des ans, a pris une ampleur remarquable. Avec son site web bien garni en recettes, des revues, des produits dérivés, des prêts-à-manger vendus en épicerie et des émissions de télévision, Marilou nous accompagne dans le quotidien pour nous assurer de bien manger trois fois par jour.

×

Martin Picard

Devenu l’un des chefs les plus réputés du Québec après avoir inventé l’illustre poutine au foie gras, Martin Picard est le chef propriétaire du Pied de cochon, de La cabane à sucre Au Pied de cochon et de la Cabane d’à côté. Il s’est également fait connaître du grand public avec ses émissions, Martin sur la Route et Un chef à la cabane.

×

Ricardo

Animateur et entrepreneur renommé, Ricardo accompagne quotidiennement les Québécois grâce à son émission de télévision, son magazine, son site de recettes, ses livres, ses restaurants et sa ligne d’accessoires de cuisine. Il a aussi largement contribué à la pénurie de levure dans les épiceries en influençant les québécois à cuisiner du pain durant la pandémie.

×

Colombe St-Pierre

Couronnée chef de l’année en 2018, aux tout premiers Lauriers de la gastronomie québécoise, Colombe St-Pierre est une excellente chef, certes, mais aussi et surtout, une militante, une passionnée, une force de la nature qui veut changer le monde de la gastronomie québécoise en dénonçant les enjeux de notre terroir depuis son restaurant chez St-Pierre, au Bic.

×

Daniel Vézina

Daniel Vézina est le chef propriétaire du restaurant Laurie-Raphaël, à Québec. Il communique également sa passion et ses connaissances de la cuisine comme animateur et chroniqueur. Il animait entre autres la populaire émission Les Chefs!

Révélation de l'année

Présenté par l'Institut de tourisme de d'hôtellerie du Québec (ITHQ)

×

Louie Deligianis et Renée Deschenes

-

La Franquette, Montréal

Après avoir erré dans les cuisines de plusieurs restaurants avec leur projet de popup éphémère « Baby Duck », le chef Louie Deligianis et la sommelière Renée Deschene sont désormais propriétaires du restaurant La Franquette sur la rue Victoria dans Westmount. À La Franquette — ou à la bonne franquette comme disait toujours la mère de Renée, on nous propose une cuisine conviviale à la française. Les deux propriétaires, vétérans du Pastel, souhaitaient ouvrir un restaurant où il se sentait comme à la maison. Le projet est réussi !

×

Dominic Labelle

-

Parcelles, Austin

Dominic Labelle a commencé à travailler en restauration dès l’âge de 15 ans. Après avoir obtenu un baccalauréat en agronomie, il est allé travailler en agriculture, notamment chez Les Pervenches. Associé dans le Projet Cantouque, il fournissait des légumes de variété rare à des restaurateur.rice.s de Montréal. L’appel d’un nouveau projet s’est fait sentir quand ses parents ont acheté une terre à Austin. Le paysage étant trop beau pour ne pas en profiter, le chef propriétaire a donc lancé sa propre table champêtre: Parcelles.

×

Matthew Shefler et Vincent Lévesque Lepage

-

Knuckles Cantine & Vins, Montréal

Matthew Shefler et Vincent Lévesque Lepage avaient une idée en tête: ouvrir un petit restaurant où tout est concocté avec des produits provenant de petites fermes locales. Et c'est gagné! Parce que tous les produits qui passent la porte de Knuckles Cantine & Vins sont bien sourcés. Avec Vincent en cuisine et Matthew au service, on est assurés de bien manger. Parce que même si tout a commencé par des repas à emporter, maintenant, on peut profiter du concept qu'ils avaient imaginé prépandémie.

×

Emmy Plante

-

Maria Maria, Chicoutimi

Après avoir mis ses talents culinaires à profit en travaillant dans les cuisines d’un CHSLD, Emmy Plante s’est retrouvée au Saguenay. Charmée par la région, elle s’installe pour de bon dans les cuisines du Maria Maria, buvette mexicaine. Depuis le 18 avril 2022, on peut la voir à l’œuvre dans l’émission Les Chefs, puisqu’elle fait partie de la brigade des aspirant.e.s-chef.fe.s de la 11e saison.

×

Harrison Shewchuk et Darcy Gervais-Wood

-

Salle Climatisée, Montréal

Après avoir passé à tour de rôle dans les cuisines de Maison Publique, Darcy Gervais-Wood et Harrison Shewchuk, deux chefs d’expérience qui se connaissent depuis l’adolescence, se sont joints à Brendan Lavery pour ouvrir « Salle climatisée », un petit restaurant de quartier qui propose une cuisine du marché d’inspiration française. Ouvert en décembre 2020, en plein cœur de la pandémie, le restaurant nous proposait des sandwichs pour emporter. On peut maintenant déguster un menu d’exception comprenant des repas minimalistes aux saveurs de saison créés avec des produits du Québec. Inspiré par le passage à Paris de Darcy, le restaurant a été nommé en l’honneur des petits bistros de coin de Paris qui incitent les passant.e.s à rentrer avec leur mention « salle climatisée ».

Chef.fe pâtissier.e de l'année

×

Léa Godin-Beauchemin

-

Place Carmin, Montréal

Léa Godin-Beauchemin est cheffe pâtissière du groupe des restaurants Bouilllon Bilk, Cadet et Place Carmin. Elle travaille en collaboration avec Victor Maupoux, pâtissier à l’international qui a déposé ses valises à Place Carmin depuis quelques semaines. Paris-Brest, crème caramel, crème brûlée à l’érable, tarte au citron… toutes des créations qu’on savoure jusqu’à la dernière bouchée à Place Carmin.

×

Chloé Migneault-Lecavalier

-

Lecavalier Petrone, Montréal

C’est dans un petit casse-croûte de village que tout a commencé pour Chloé. Diplômée de l’ITHQ en pâtisserie, Chloé se perfectionne en chocolaterie à l’école Valrhona de Brooklyn. Avant de fonder Lecavalier Petrone avec son amie Loïse Desjardins-Petrone en 2015, Chloé a affiné sa pratique dans des établissements tels que Chez Fous Desserts, Pain dans les voiles, À la truffe et à l’hôtel Les Trois Tilleuls.

×

Gabrielle Rivard-Hiller

-

La Cabane sur le roc, Saint-Joseph-du-Lac

Ancienne pâtissière de la cabane Au pied de cochon, Gabrielle Rivard-Hiller a débuté en 2016 son propre projet : La Cabane sur le Roc. Dans son atelier de production de pâtisserie situé à Saint-Joseph-du-Lac dans les Laurentides, elle transforme le sirop d’érable produit dans sa petite cabane à sucre en différentes déclinaisons sucrées.

×

Gaël Vidricaire

-

Gaël Vidricaire pâtisseries, Québec

Gaël Vidricaire crée des pâtisseries élégantes, uniques et délicieuses dont les saveurs et les textures s’harmonisent à merveille. Son service de traiteur se spécialise en créations sucrées éphémères dont les noms évocateurs — la gazelle, la rose et le coing par exemple — transportent instantanément vers des lieux ensoleillés aux saveurs exotiques.

×

Lisa Yu

-

Monarque, Montréal

Lisa Yu est née sur l’île de Vancouver et a grandi avec sa grand-mère. Exposée toute jeune à la cuisine, elle y développe rapidement une passion. De Vancouver à Toronto, en passant par Sydney et Melbourne, Lisa découvre l’art de la pâtisserie qu’elle ramène au Québec. Après s’être installée pendant quelques années dans les cuisines du Leméac et de la pâtisserie Rhubarbe, elle se pose définitivement au Monarque comme cheffe pâtissière.

Boulanger.e de l'année

×

Thea Bryson

-

Miette Boulangerie, Montréal

C’est la curiosité et l’amour du pain qui ont poussé Thea Bryson à se lancer dans le projet d’ouvrir une boulangerie. C’est d’abord sous forme de livraisons et de produits à emporter au Léché Desserts que le projet a pris forme, ayant été lancé en pleine pandémie. Miette Boulangerie s’est rapidement classée dans le palmarès des meilleures boulangeries de Montréal. Comme quoi la passion de Thea se transmet aux amateur.rice.s de bons pains !

×

Fabien Demandolx

-

Racines boulangerie fermière, L'Isle-Verte

Fabien Demandolx a grandi et appris son métier de boulanger en région parisienne. Après s'être établi à Montréal en 2013, il découvre le Kamouraska où il travaille à la boulangerie Niemand avec sa copine Ève Lapierre. Amoureux de cette belle région, le couple ouvre Racines Boulangerie fermière, à L'Isle-Verte. L'expérience de Fabien comme boulanger et d'Ève comme maraîchère, le couple peut se vanter de nous faire vivre une expérience agricole et gourmande incroyable.

×

Jeffrey Finkelstein

-

Hof Kelsten, Montréal

À voir son parcours dans les plus grandes cuisines de la planète (Noma, El Bulli, Per Se), Jeffrey Finkelstein ne se prédestinait probablement pas à la boulangerie. Mais les astres se sont alignés autrement. Après avoir testé ses talents de boulanger avec le four de sa mère, il ouvre en 2013 Hof Kelsten dans le Mile-End. Ses créations, produites à base de farines locales, suscitent l’engouement tant des restaurateurs que des amateurs de pains et de viennoiseries.

×

Seth Gabrielse et Julien Roy

-

Automne Boulangerie, Montréal

Automne Boulangerie, c’est la rencontre de Julien Roy et de Seth Gabrielse. Les deux comparses partagent la volonté de donner plus de place aux agriculteurs et artisans d’ici. En 2016, ils ouvrent leur boulangerie dans le quartier Rosemont-La Petite-Patrie, où chacun de leurs pains est fabriqué avec des farines québécoises et biologiques et certains mêmes avec leur farine moulue sur place.

×

Charles Létang

-

Du pain...C'est tout!, Saint-Roch-des-Aulnaies

Charles Létang et sa femme sont propriétaires de la boulangerie familiale Du Pain… c’est tout! qui travaille avec des farines bios et locales, notamment celles de La Seigneurie des Aulnaies moulues derrière la boulangerie. Originaire de France, ce boulanger préconise la fabrication de pains et de viennoiseries au levain et la mise en valeur des produits et artisans locaux à travers ses créations.

Sommelier.e de l'année

×

Lindsay Brennan

-

Alma, Montréal

Sommelière et copropriétaire des restaurants Alma et Tinc Set aux côtés de son mari et chef Juan Lopez Luna, Lindsay Brennan est aussi la fondatrice de l’agence de vins Vin I Vida, qui se spécialise dans l’importation privée de vins catalans. Cette agence est née au gré des rencontres avec des producteurs de vin passionnés rencontrés au cours de ses nombreux voyages en Catalogne.

×

Vanya Filipovic

-

Vin Mon Lapin, Montréal

Avec une mère sommelière et un père chef, Vanya Filipovic est tombée dedans lorsqu’elle était petite. Aujourd’hui, cette sommelière rigoureuse et passionnée est aussi copropriétaire d’une maison d’importation privée : Importations Dame-Jeanne. Elle est aussi copropriétaire du Bar à Vin Mon Lapin avec son époux, le chef Marc-Olivier Frappier.

×

Joris Gutierrez Garcia

-

Le Club Chasse et Pêche, Montréal

Pour Joris Gutierrez Garcia, sommelier au Le Club Chasse et Pêche, la restauration n’a pas de secret. Pour celui qui a d’abord commencé dans les cuisines du El Zaziummm comme plongeur et qui a ensuite fait ses études en sommellerie, l’important c’est le service avant tout. Et avec Joris, on ne peut pas se tromper, c’est le Meilleur nez au Québec selon le concours Meilleur sommelier du Québec en 2020.

×

Guillaume Plante

-

Maison Boulud, Montréal

Sommelier à Maison Boulud depuis 2015, Guillaume Plante cherche toujours à parfaire ses connaissances dans le domaine. En 2020, il s'est hissé en finale du concours du Meilleur sommelier du Québec. Sans contredit, avec Guiillaume, nous sommes entre bonnes mains, et ce, peu importe ce qui se trouve dans notre assiette.

×

Pier-Alexis Soulière

-

Le Clan, Québec

Nommé Meilleur sommelier du Québec en 2018, couronné Meilleur sommelier des Amériques en 2018 et représentant les Amériques au concours Meilleur sommelier du Monde en 2019, la passion et les connaissances du vin de Pier-Alexis Soulière sont incontestables. De Montréal à New York, en passant par Londres et Sydney, il a travaillé pour plusieurs maisons étoilées Michelin. Aujourd’hui, c’est avec l’équipe du Clan qu’il a décidé de se greffer.

Mixologue ou bartender de l'année

×

Claudia Doyon

-

Distillerie de La Chaufferie, Granby

Mixologue et directrice du bar de la Distillerie de la Chaufferie, Claudia Doyon a été sacrée meilleure bartender au Canada lors de la compétition « Made with Love » en 2021. La bartender propose une expérience hors du commun aux amateur.rice.s de spiritueux et aux amoureux.se.s du terroir. De la terre au cocktail, elle travaille directement avec des produits qu’elle cueille elle-même : sumac vinaigrier, sagace fenouil, lavande, mousse de caribou. Avec son associé Vincent Van Horn, elle a créé un bitter entièrement québécois, Amer Kebek.

×

Simon Faucher

-

Restaurant La Tanière, Québec

En entrant dans La Tanière, à Québec, on passe inévitablement par la première voûte, celle où Simon Faucher nous crée de délectables cocktails. Sur son comptoir, on retrouve des sirops maison et des produits provenant uniquement du Québec. Un terrain de jeu pour le bartender qui nous fait découvrir le territoire jusque dans notre verre.

×

Gilbert Lemieux

-

H3, Montréal

L’ancien barman au Toqué! Gilbert Lemieux sévit désormais au H3, dans le complexe Humaniti. Quand on pense à ses fameux cocktails signature, comme le Rose bonbon créé à base de vodka, d’apéritif québécois de type Aperol, de citron, de rose, de thé des bois et de blanc d’œuf, on rêve déjà au prochain apéro. Avec une carte de cocktails qui change au fil des saisons, Gilbert sait toujours comment faire danser nos papilles gustatives!

×

Samuel Tremblay

-

Chez Rioux & Pettigrew, Québec

Chez Rioux & Pettigrew à Québec, on mange et on picole dans l’allégresse. Dans ce somptueux décor aux allures vintage, on suit les conseils du sommelier Samuel Tremblay qui a créé une carte des vins et de cocktails inventifs et savoureux. On peut donc se laisser tenter par un de ses cocktails ou par des bulles du Québec qu’on savoure au son d’un bon vieux tourne-disque.

×

Julien Vézina

-

Honō Izakaya, Québec

Julien Vézina est bien connu de l’industrie de la mixologie dans la capitale nationale. Il a exercé ses talents de bartender dans plusieurs bars de Québec dont l’Atelier, le Bureau de Poste ainsi qu’à l’Entrepôt, à Montréal. En 2018, il ouvre avec trois partenaires Hono Izakaya, un restaurant japonais dans lequel il conçoit la carte des cocktails. Il a également participé à plusieurs compétitions de cocktails locales et de niveau international.

Prix du meilleur service

×

Roxan Bourdelais

-

Restaurant La Tanière, Québec

Roxan Bourdelais n’est pas seulement directeur de la salle à manger et co-propriétaire du Restaurant La Tanière à Québec, il est notre guide d’aventure pour le temps d’une soirée. Avec son accueil chaleureux, on le suit sans hésiter dans les voûtes de sa tanière où il nous plonge dans son univers intime.

×

Élyse Garand

-

Noren, Montréal

Comme à la maison prend tout son sens quand on rend visite à Élyse Garand au Noren à Montréal. Après avoir vécu au Japon pendant sept ans, elle et son mari Hidenori Tsuda ont décidé d’ouvrir, en 2016, un café restaurant japonais. Petit, convivial, authentique, pour Élyse, l’important était d’ouvrir sa propre table de style familial dans lequel elle se sentait comme chez elle. Mission accomplie !

×

Pierre Julien

-

Graziella, Montréal

Chez Graziella, on se laisse guider par Pierre Jullien qui s’assure de notre bien-être de l’antipasti au dolci. Co-propriétaire et tire-bouchon officiel du restaurant Graziella, Pierre sélectionne méticuleusement les vins qui accompagnent la cuisine de la cheffe. C’est tout simplement facile de se laisser tenter par ses suggestions.

×

Perle Morency

-

Côté Est, Kamouraska

Copropriétaire du bistro Côté Est à Kamouraska, Perle Morency accueille ses convives comme si elle accueillait des amis pour un souper à la maison. Son enthousiasme pour les saveurs et producteurs locaux est contagieux. Elle adore partager ses dernières découvertes, que ce soit un nouveau vin ou une plante sauvage locale qu’il faut absolument goûter.

×

William Saulnier

-

Beau Temps, Montréal

Pour déguster un bon vin, on passe chez Beau Temps dans le Mile-End. William Saulnier, sommelier, s’est chargé de concocter une carte des vins fort impressionnante pour cette petite buvette de quartier. Blancs, oranges, rosés, rouges ou effervescents, on se laisse tout simplement guider par William qui saura l’accorder avec notre choix de plats.

Brasseur.se, vigneron.ne ou producteur.trice de boissons de l’année

×

Matthieu Beauchemin

-

Domaine du Nival, Saint-Louis

Malgré son jeune âge, avec une première vendange en 2014, le Domaine du Nival a déjà une réputation très établie. Fondé par Matthieu Beauchemin et son père Denis, accompagnés de Fannie Boulanger, le domaine est situé à Saint-Louis, au bord de la rivière Yamaska. Ses vins, rouges et blancs, sont principalement issus de cépages européens, produits en respect des principes de la biodynamie.

×

Grégoire Bluteau, Charles Boissonneau, Enrico Bouchard, Martin Brisson

-

Menaud, Clermont

Menaud est la première distillerie-brasserie de Charlevoix. Inspirés par leur environnement et guidés par leur passion et leur savoir-faire, Grégoire Bluteau, Charles Boissonneau, Enrico Bouchard et Martin Brisson ont le souci du respect de chaque ingrédient et le désir de produire des bouteilles qui goûtent le terroir.

×

Guillaume Laliberté, Daniel Gillis, Thibaud Gagnon, Laurent Noël et Martin Laroche

-

Lieux Communs, Oka

Guillaume Laliberté, Laurent Noël, Daniel Gillis et Thibaud Gagnon souhaitaient faire du vin ensemble. En 2018 et 2019, le vigneron et ex-enseignant Martin Laroche, du Domaine Le Grand Saint-Charles, a accepté de prendre le quatuor sous son aile et lui permettre d’utiliser ses installations et son nom pour faire ses premières bouteilles. De leur collaboration est née une étiquette collaborative, Lieux communs, et les producteurs Guillaume, Laurent, Daniel et Thibaud possèdent des vignes à Oka. Établis aussi à Montréal, au Marché Central, leur vin est offert dans plusieurs restaurants ainsi que des épiceries spécialisées et il se vend toujours en un claquement de doigts.

×

Simon Naud, Steve Beauséjour

-

Vignoble de la Bauge, Brigham

Après avoir touché à la représentation de vin et la restauration, Steve Beauséjour souhaitait se lancer dans l’agriculture et la fabrication du vin. Il s’est donc joint à Simon Naud, vigneron-propriétaire du Vignoble de la Bauge. En combinant les connaissances et la vision plus naturelle du vin de Steve au savoir-faire de Simon, le Vignoble de la Bauge se lance dans des expériences toutes plus audacieuses les unes que les autres. De leur folie naissent les «Beaux jus », une gamme de vins pure qu’on s’arrache rapidement.

×

Étienne Tremblay et Frédéric Le Gall

-

Cidrerie Chemin des Sept, Saint-Jean-Baptiste

Étienne Tremblay, de la Brasserie Dieu du ciel, et Frédéric Le Gall, du Trou du Diable, partagent la même passion pour la pomme et le bon alcool. En 2016, ils s’installent sur le verger familial d’Étienne à Saint-Jean-Baptiste. C’est ainsi que naît la Cidrerie Chemin des Sept. L’objectif des deux compères est de produire des cidres sans sulfites, bruts, de fermentation spontanée, qui ont séjourné dans des barils ayant accueilli de la bière. Mission accomplie ? Leurs produits vendus en boutiques spécialisées partent toujours trop vites !

Producteur.trice de l'année

×

Christian Lefebvre et Carole Marcoux

-

Le Porc de Beaurivage, Saint-Patrice-de-Beaurivage

Christian Lefebvre et Carole Marcoux, propriétaires de Le Porc de Beaurivage à Saint-Patrice-de-Beaurivage dans Lotbinière, souhaitaient offrir de la viande de porcs élevés sans sous-produits, sans hormones et sans stimulants de croissance. Accompagné.e.s de leurs quatre enfants, M. Lefebvre et Mme Marcoux représentent la 3e et 4e génération à travailler sur l’entreprise agricole. Le goût naturel et bien élevé de leur porc, digne de nos grands-parents, se retrouve dans d’amateur.rice.s de bonne viande et des grand.e.s chef.fe.s à travers le Québec.

×

David Robert et Nottaway Desjardins

-

La Jardinière, Auclair

David Robert et Nottaway Desjardins, propriétaires de l’entreprise bioalimentaire La Jardinière, souhaitent donner une seconde vie aux terres agricoles inexploitées dans le Témiscouata. La Jardinière offre une belle gamme de produits avec une vingtaine de variétés de pousses et germination en culture biologique, des champignons forestiers, des petits fruits et des fleurs comestibles.

×

Alexandre Faille

-

Chez Muffy, Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans

Depuis 2006, Alexandre Faille est le jardinier attitré aux cuisines de l’Auberge Saint-Antoine. Sa passion pour l’agriculture et sa curiosité débordante le poussent à cultiver une grande diversité de produits avec des semences biologiques provenant d’un peu partout dans le monde. Dès l’arrivée des beaux jours, les légumes et les fruits organiques d’Alexandre font la joie de la clientèle de Chez Muffy.

×

Mathieu Roy et Catherine Baltazar

-

La Récolte de la Rouge, Brébeuf

Cette ferme familiale de petits fruits et de légumes biologiques est située dans le décor enchanteur de la vallée de la rivière Rouge près de Mont-Tremblant. Paniers, kiosque, marchés régionaux, les fruits et légumes plaisent autant aux familles vivant à proximité qu’aux restaurateur.rice.s des Laurentides.

×

Louis-Charles et John-William Faille

-

La Ferme aux Mille Cailloux, Franklin

Cette petite ferme familiale située à Franklin en Montérégie se démarque par son authenticité et sa vivacité. Les produits offerts se diversifient au fil des saisons. En été, on profite de l’autocueillette de petits fruits tous plus savoureux les uns que les autres en raison de la terre rocailleuse et à l’automne, on remplit nos sacs des pommes et des poires. On finit par le kiosque pour faire le plein de leurs produits comme l’excellent agneau d’élevage biologique et le sirop d’érable. Les visiteur.se.s sont également invité.e.s à pique-niquer, voire même camper, et l’accès est gratuit.

Artisan.e de l'année

×

Loïse Desjardins-Petrone et Chloé Migneault-Lecavalier

-

Lecavalier Petrone, Montréal

Les jeunes chocolatières co-fondatrices de Lecavalier Petrone ont une imagination débordante. Leurs époustouflantes créations évoquent de minuscules œuvres d’art peintes à la main, et regorgent de délicieux caramels et ganaches. Dans leur atelier-boutique de Montréal, elles confectionnent également des pâtisseries et des gâteaux divins.

×

Anicet Desrochers

-

Miels d'Anicet, Ferme-Neuve

Après avoir étudié la biologie des abeilles à Vancouver, Anicet Desrochers fonde l’entreprise Miels d’Anicet. Avec sa conjointe Anne-Virginie Schmidt, ils élèvent avec passion des abeilles et produisent de délicieux miels artisanaux révélant la richesse et la diversité de leur territoire dans les Hautes-Laurentides.

×

Chloé Gervais-Fredette

-

Les Chocolats de Chloé, Montréal

Que ce soit au miel, au basilic ou encore à la lime, toutes les truffes de Chloé Gervais-Fredette sont préparées avec grand soin. Sa chocolaterie artisanale, ouverte depuis une quinzaine d’années sur le Plateau Mont-Royal, à Montréal, est devenue un arrêt incontournable pour les personnes friandes de tablettes, bouchées et autres friandises chocolatées.

×

Pascal Hudon

-

Pascal le boucher, Montréal

« Mangez moins de viande, mais choisissez-là mieux! » Tel est le dicton de Pascal Hudon. Ce boucher atypique, passionné et fidèle à ses valeurs et à ses convictions, s’est installé dans le quartier Villeray de Montréal depuis quelques années. Il y travaille en collaboration directe avec de petit.e.s producteur.rice.s pour valoriser les animaux du museau à la queue dans le souci de leur bien-être, réduire le gaspillage alimentaire et mettre en valeur son métier: boucher artisan.

×

Carl Pelletier

-

Couleur Chocolat, Sainte-Anne-des-Monts

Sapin baumier, carvi sauvage, peuplier baumier, myrique baumier… Voilà un peu l’éventail de saveurs uniques du terroir gaspésien qui se retrouvent dans les chocolats fins de Carl Pelletier, artisan et ambassadeur de la Gaspésie à travers chacune des bouchées chocolatées proposées à son établissement, qui est aussi un ÉCONOMUSÉE® hors du commun.

Entreprise ou initiative de l’année

Présenté par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

×

Chasse-Marée

Chasse-Marée est l’initiative de deux passionnés des produits de la mer : Emmanuel Sandt-Duguay, pêcheur aguerri qui sillonne les eaux du Saint-Laurent depuis son plus jeune âge, et Guillaume Werstink, océanographe et chef de projet en pêche et en aquaculture de formation. Basés à Rimouski, les deux comparses souhaitent valoriser la diversité des produits de la mer québécois, promouvoir une pêche responsable et rapprocher les consommateurs des pêcheur.se.s.

×

La Transformerie

La Transformerie est une initiative d’économie circulaire développée par des amis: Guillaume Cantin, Bobby Grégoire, Thibault Renouf et Marie Gaucher. Collectant les produits invendus des commerces de détail, ils leur donnent une deuxième vie en les transformant en tartinades et autres produits en conserve afin de contribuer à enrayer le gaspillage alimentaire, au coeur de la mission de l’entreprise.

×

Les Filles Fattoush

Fondée par Adelle Tarzibachi et Josette Gauthier, Les Filles Fattoush a comme mission d’offrir une première opportunité de travail à des femmes réfugiées syriennes. Mélanges d’épices, prêt-à-manger, livre de recettes, on y retrouve tout un éventail de produits dignes des cuisines des mères et grand-mères syriennes.

×

Manger Notre Saint-Laurent

Seulement 19% des ressources pêchées dans le Fleuve Saint-Laurent se retrouvent dans les assiettes des Québécois. Le projet Manger notre Saint-Laurent a pour objectifs de sensibiliser les consommateurs, d’encourager la consommation des ressources animales et végétales comestibles issues du Saint-Laurent et de mieux faire connaître ses espèces en proposant des trucs simples que tout le monde peut appliquer.

×

Sel Saint Laurent

Fondé par Manuel Bujold Richard, un entrepreneur innovant et épicurien né en Gaspésie, Sel Saint Laurent s’est donné le défi de mettre sur le marché le premier sel de mer entièrement fabriqué au Québec. Puisé dans l’eau cristalline à plus de 200 mètres de profondeur de l’estuaire du Saint-Laurent, le Sel Saint Laurent peut se targuer d’être le plus pur.

Prix du rayonnement de la culture culinaire

×

Christian Bégin

Curieux depuis plus de 14 ans, le comédien et animateur Christian Bégin évolue dans le paysage gastronomique québécois grâce, notamment, à son émission Curieux Bégin. Sa passion et son engouement pour les artistes et artisan.e.s de notre terroir lui ont valu, avec les années, un public fidèle de fans affamé.e.s, toujours prêt.e.s à le suivre dans ses aventures gastronomiques à travers la province. Depuis 2021, il est aussi co-propriétaire de l’épicerie fine Le jardin du Bedeau à Kamouraska en compagnie de sa fidèle amie Marie-Fleur Saint-Pierre. Ah et… il est aussi l’animateur d’un certain gala de la gastronomie québécoise…

×

Caribou

Projet un peu fou à l’heure où le numérique prend de plus en plus de place, Caribou est un magazine traditionnel publié sur papier. Porté par trois passionnées, Audrey Lavoie, Véronique Leduc, Geneviève Vézina-Monplaisir, le magazine s’intéresse à la culture culinaire québécoise. Depuis 2014, 15 numéros sont déjà parus, abordant différents thèmes tels que nos origines, le vin québécois ou la dimension artistique de l’univers gastronomique.

×

Normand Laprise

Le chef-propriétaire du restaurant Toqué ! est l’un des pionniers d’une cuisine québécoise mettant en vedette les produits d’ici. Il est Chevalier de l’Ordre national du Québec pour sa contribution au rayonnement de la gastronomie québécoise.

×

Stéphane Modat

Établi au Québec après avoir fait ses armes dans des grands étoilés Michelin d’Europe, Stéphane Modat est chef depuis plus de 20 ans. En deux décennies, ce passionné de cuisine et de chasse a su s’imposer comme l’une des figures émérites de la gastronomie québécoise. Après avoir mené les cuisines du Château Frontenac vers de nouveaux sommets, publié l’ouvrage « Cuisine de Chasse » et gagné Chef de l’année aux Lauriers de la Gastronomie 2019, on retrouve Stéphane dans les cuisines de son nouveau restaurant Le Clan, à Québec.

×

Mordu

Mordu, c’est la plateforme gourmande qui rassemble l’ensemble de l’offre alimentaire de Radio-Canada. En un seul clic, on y retrouve plus de 4000 recettes, des reportages, des astuces et conseils de pros, de bonnes adresses, de l’actualité culinaire locale, des webséries exclusives pour s’éclairer et se divertir et un accès privilégié à l’expertise d’une grande variété de chefs et nutritionnistes.

Événement gastronomique de l’année

Présenté par la SCD Les Quartiers du Canal

×

Cuisine, Cinéma & Confidences

Après avoir fait fureur à Portland, sur la côte Est des États-Unis, c’est à Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix, que le festival Cuisine, Cinéma & Confidences s’est arrêté en novembre 2021. Pendant trois jours, les festivalier.ère.s étaient convié.e.s à une expérience gastronomique des plus mémorable avec : des menus concoctés pour l’événement par les plus grand.e.s chef.fe.s de la région ; des films, des documentaires et des expositions ; et, des ateliers de cinéma et de cuisine pour les plus jeunes.

×

Festival des champignons forestiers du Kamouraska

Le Festival des Champignons forestiers est l’un des événements phares du mycotourisme régional. Organisé depuis 2015, le festival a comme mission de faire découvrir les champignons forestiers à travers une programmation enrichissante : découvertes guidées en forêt, marché aux champignons avec plus d’une quinzaine de kiosques de vente de produits mycologiques, des ateliers d’initiation à la culture, des conférences et bien entendu, des découvertes culinaires. Une immersion complète dans le monde du champignon.

×

Les Premiers Vendredis

Depuis 2012, Les Premiers Vendredis, c’est l’événement phare de la cuisine de rue à Montréal. Avec son événement mensuel qui s’étale des mois de juin à octobre, sur l’esplanade du Parc olympique, l’événement accueille plus de 50 «food trucks» et restaurateur.rice.s, propose de la musique live, du vin et des bières fraîches, et des activités pour toute la famille. Ce lieu de rencontre permet de faire rayonner nos restaurateur.rice.s, artisan.e.s, fermier.ère.s et entrepreneur.e.s locaux.

×

Montréal en Lumière

Montréal en lumière est l’un des plus grands festivals d’hiver au monde, rassemblant annuellement 900 000 festivaliers venus vivre pleinement les joies de la nordicité, par le biais d’une programmation alliant arts de la scène, gastronomie, et activités extérieures.

×

MYCO : Rendez-vous de la gastronomie forestière

L’événement culinaire MYCO met en lumière les trésors gastronomiques des forêts de la Mauricie. Des chef.fe.s, en collaboration avec des cueilleurs.se.s de la région, proposent des menus élaborés. Champignons, herbes, noix forestières, fruits sauvages et autres trouvailles de saison sont au cœur des différents plats. En plus de découvrir des produits et des saveurs d’ici, l’événement propose des activités d’initiation à la cueillette et des randonnées en forêt sont organisées par des guides mycologues.

Prix du tourisme gourmand

Présenté par Tourisme Montréal

×

Bleuetière Marland

-

Sainte-Marie-de-Beauce

Cette charmante ferme agrotouristique située à Sainte-Marie en Chaudière-Appalaches propose une véritable expérience d’autocueillette de fraises, de camerises et de bleuets. Avec son bar laitier, son comptoir à pizza napolitaine et ses installations qui plairont à toute la famille, une visite en vaut toujours le détour!

×

Fromagerie Le Détour

-

Témiscouata-sur-le-Lac

Le rêve de Mario Quirion, c’était de démarrer sa propre entreprise. Avec sa femme Ginette Bégin, il ouvre, en 1999, la Fromagerie Le Détour, une première fromagerie en 35 ans sur le territoire du Témiscouata dans le Bas-du-Fleuve. Le couple propose une variété de produits créés avec du lait de vache, de chèvre et de brebis des troupeaux de la région. Un détour s’impose!

×

Gourmet Sauvage

-

Mont-Blanc

Amoureux de la forêt et de tout ce qu’elle a à nous offrir, Gérald et sa fille Ariane Le Gal souhaitaient faire rayonner la gastronomie boréale à travers la cueillette responsable de plantes et de champignons. Leur entreprise Gourmet Sauvage, créée en 1993, ne cesse de grandir. Avec les nombreux produits forestiers cueillis à la main et transformés de façon artisanale dans les Laurentides, les livres et les équipements de récoltes, ils nous rapprochent toujours un peu plus de la forêt.

×

Hydromel Charlevoix

-

Baie-Saint-Paul

Le projet d’Anthony Dufour et Alexandre Côté a vu le jour en 2021. Après plus de quatre ans de recherche et de développement, l’hydromellerie et la distillerie artisanale Hydromel Charlevoix située à Baie-Saint-Paul proposent une panoplie de produits alcoolisés faits à base de miel récolté dans leurs ruches éparpillées un peu partout dans la région. Une entreprise de Charlevoix créé pour les Charlevoisien.ne.s.

×

Le Vignoble du Ruisseau

-

Dunham

Avec son joli pont couvert en pleine forêt et son décor enchanteur, le Vignoble du Ruisseau sait comment nous charmer. Table champêtre, vignoble, distillerie, cidrerie, érablière biologique, on y retrouve une impressionnante gamme de produits élaborés sur place, dont plusieurs qui se sont démarqués à l'international.

2. Vous devez être membre de la brigade afin de soumettre vos votes. Identifiez-vous ou devenez membre de la brigade!

Pas encore inscrit à la brigade?

Assurez-vous d’avoir bien entré vos candidatures avant de soumettre. N’oubliez pas que vous pourrez revenir vous prononcer sur d’autres catégories à tout moment!

Inscription à la Brigade

3. Dernière étape : inscrivez-vous à la brigade

La Brigade est le rassemblement de l’industrie qui prend part à la sélection des prix Lauriers. À ce jour, elle rassemble près de 5000 professionnels issus de tous les métiers et des quatre coins de la province, qui unissent leur voix pour célébrer le meilleur de notre culture culinaire.

Il semblerait avoir des erreurs dans le formulaire.

    * 1. Vous êtes...

    * 2. Vos coordonnées

    * 3. Activité professionnelle (cochez toutes les cases qui s'appliquent à votre situation)

    * 4. Entreprise ou employeur (SVP indiquez le nom)

    * 5. Ville / Municipalité (SVP indiquez votre lieu d'activité professionnelle)

    * 6. Cochez les cases qui s'appliquent à votre situation

    * 7. La brigade officielle est ouverte exclusivement aux professionnels oeuvrant dans l’industrie de la gastronomie québécoise. En complétant cette inscription, vous déclarez que les renseignements fournis sont exacts et que vous êtes bel et bien un professionnel de la gastronomie québécoise. Vous acceptez en outre que les Lauriers de la Gastronomie Québécoise communiquent avec vous par courriel et / ou par téléphone

    8. Communication



    Merci à
    nos partenaires

    Partenaire public

    logo-quebec

    Partenaire collaborateur

    logos-upa

    Prenez part au dialogue

    Joignez la brigade des Lauriers